Le tai-chi-Hop : la plus récente formule moderne de taïjiquan

Tai-chip-hop.jpg
Le taïjiquan s’enrichit chaque année de nouvelle formulations qui touchent un nouveau public.
Non ! Nous ne les enseignons pas à notre école...

Jusqu’en 1925, date du premier cours public de taïjiquan donné à Shanghai en Chine par Yang Chen-Fu, le taïjiquan était relativement homogène à l’intérieur des familles Chen, Yang et Wu qui l’ont développé.

À partir de ce moment, le taïjiquan va se diversifier et se transformer en un multitude de formules souvent très différentes les unes des autres. Contrairement à certains qui déplorent l’arrivée de ce nouvelles formules nous croyons qu’il faut se réjouir de la riche diversité du taïjiquan et remercier ceux qui diffusent et apprennent le taïjiquan sous quelques formes que ce soit.

Nous n’enseignons aucune de ces nouvelles formules de taïjiquan. La version ancienne que nous diffusons depuis près de 30 ans est tellement riche et complète que nous avons fait le choix de nous y consacrer à plein temps. Nous constatons simplement l’existence de nouvelles versions, sans les dénigrer mais sans en faire la promotion.

Certains sont irrités de l’arrivée de nouvelles formules de taïjiquan, croyant à tort qu’elles font ombrage aux formules plus anciennes. L’arrivée du rock’n’roll avec ses nouveaux adeptes n’a causé aucun préjudices à la valse et à ceux qui s’y adonnent. S’adressant à des publics différents et diffusés par des professeurs ayant des formations différentes, les différents systèmes de taïjiquan anciens et nouveaux sont bien distincts, répondent à des besoins différents et n’entrent nullement en compétition les uns avec les autres.
Plus d'information sur les origines du taïjiquan :
Origine et floraison du taïjiquan.
Hommage aux pionniers du taïjiquan.
LE TAÏJIQUAN EXPLORATION DU QI ET LE TAÏJIQUAN COMBAT

Au départ, le taïjiquan était soit un l’exploration du Qi et la célébration de notre véritable nature, tel qu’enseigné dans notre école ou soit une technique de combat maintenant disparu.

LE TAÏJIQUAN MISE-EN-FORME ET LE TAÏJIQUAN SPORT

Le taïjiquan va se diversifier avec les interventions du gouvernement chinois, avec son ouverture au grand public et avec son arrivée en occident. Dès 1950, le taïjiquan gymnastique et le taïjiquan sport se développent. Ce sont les formules actuelles les plus populaires du taïjiquan. Exigences de notre siècle, la vie moderne avec la mise-en-forme et les compétitions sportives ont été de puissants moteurs dans le développement de ces nouvelles formules de taïjiquan.

En août 2009, le premier Symposium international des maîtres de taïjiquan de Chine à Ma’anshan reconnaissait l’authenticité des grandes formulations du taïjiquan : l’Exploration du Qi, le Combat, la Gymnastique et le Sport.

UNE GRANDE VARIÉTÉ DE TAÏJIQUAN

Depuis peu, un grande variété de taïjiquan a vu le jour. Ils ont de moins en moins de points commun avec le taïjiquan reconnus au Symposium de Ma’anshan.
L’appellation Tai-chi est même en train de supplanter le terme taïjiquan.

Voici quelques une des nouvelles formules du taïjiquan :
  • Le Tai-Chi artistique comporte des compétitions un peu à la façon du patinage artistique. Par exemple, le 15 mai 2010, se tenait la première compétition de tai-chi à Montréal, au Centre de Tai Chi de Montréal. Source : http://www.leveil.com/Sports/2010-06-22/article-1404003/Huit-medailles-a-une-competition-de-tai-chi/1
  • En 1974, le californien Justin Jones, après s’être rendu compte que seulement cinq élèves sur cent ont la patience d’apprendre la forme des 108 Postures de la famille Yang, procède à la création de la forme des 20 Postures qu’il nomme le « Tai-chi chih ». Elle s’apprend en quelques jours et s’exécute sur de la musique.
  • Le Tai-chi sauna Inspiré du yoga sauna.
  • Le Tai-chi assis de Benjamin Delisle.
  • Le Tai-chi du sourire du professeur coréen Joe Park, lequel a inventé une approche vibratoire du mouvement par le son.
  • Le Tai-chi massage de 18 Postures développé par June Lordi qui s’adresse aux massothérapeutes et qui s’exécute sur de la musique.
  • Le Tai-chi papillon de Martin Faulks qui invente des mouvements statiques de taïjiquan.
Enfin, le dernier né, le Tai-Chi-Hop. lequel est un mélange entre deux activités de cultures différentes, le Tai-Chi, pratique chinoise, et le Hip-Hop, danse occidentale. Source : http://www.meltybuzz.fr/le-tai-chip-hop-la-nouvelle-discipline-de-fitness-en-chine-a193533.html



Tai-chip-hop.jpg