Techniques

Fil des billets

mardi, juillet 2 2019

La paix - une pièce maîtresse dans le taïjiquan

 

Remarque 1
J
’ai hésité avant de publier ce billet car il est non seulement difficile à comprendre pour ce qu’il est mais aussi parce qu’il a moins de pertinence pour qui n’a jamais fréquenté notre école. Bien que ces propos pourraient profiter à tous, ils s’adressent d’abord aux élèves avancés et encore plus aux professeurs.


Remarque 2
Ce billet figure dans la catégorie TECHNIQUE, car il s’agit bien d’éclairer un fonctionnement concret et technique du taïjiquan. Ce texte n’est ni un plaidoyer pour la paix ni un éloge de la paix ni des réflexions sur le thème de la paix, mais une mise en contexte sur une aspect technique avancé du taijiquan, le fruit d’une tradition millénaire validé par plus de 30 ans d’approfondissement du taïjiquan et corroboré par plus de 70 ans d’expérience de vie. Ce texte ne concerne ni la spéculation philosophique ni un étalage d’états d’âmes ni un appel à des valeurs ou à une morale ni de la fiction ou du divertissement. Il a été composé uniquement dans l’optique d’aborder correctement le constituant zhì (détails) de la méthode des Treize constituants (détails). Autrement dit, il s’agit ici d’exécuter correctement un savoir faire et non d’élaborer un savoir ou d’exprimer une opinion. Pour la différence entre savoir et savoir-faire (détails).

Dans ce qui suit, vous trouverez beaucoup d’explications ce qui n’est souvent pas nécessaire pour exécuter correctement les techniques que nous enseignons, mais dans le cas qui nous occupe, il s’agit d’une grande technique avancée importante et celle-ci requiert une mise en contexte détaillée pour éviter de se retrouver les pieds dans les plats.   

La paix est une pièce maîtresse dans le taïjiquan. Elle est introduite implicitement sans même la nommer dès le début de l’apprentissage et explicitement pour les élèves très avancés. la paix est non seulement utile mais absolument essentielle au taïjiquan. 

Omettre la paix dans le taïjiquan ressemble à omettre le levain dans la fabrication du pain. Mélanger, pétrir, laisser reposer et cuire est un long processus qui, même s’il est bien fait, sans levain, ne donne jamais du pain, car rien ne lève.

Omettre la paix dans le taïjiquan revient à bâtir un moulin à vent au fond d’une caverne ou à construire un paquebot au sommet d’une très haute montagne. 

Lire la suite...

samedi, mars 17 2018

Yin/yang et forme/sans-fome



Le yin/yang occupe une place importante dans les traditions chinoises.

La « forme », le constituant le plus connu du taïjiquan et la « sans-forme », la notion la plus insolite du taïjiquan forment un couple qui se calque sur le yin/yang.

Qu’est-ce que le yin/yang ?

Qu’est-ce que la forme ? Qu’est-ce que la sans-forme ? 

 

 

Lire la suite...

dimanche, avril 2 2017

L’apprentissage de l’art du taïjiquan – la connaturalité

 

La transmission du taïjiquan s’effectue :

1) principalement par CONNATURALITÉ,
2) secondairement par le JEU et
3) quelque peu par la TRANSMISSION DE CONNAISSANCE.

La connaturalité agit par la présence et l’écoute, le jeu par l’activité ludique et la transmission de connaissances grâce à certaines explications.

Pour alléger, le texte suivant ne mentionne que le taijiquan. Cependant, il concerne tout autant le qigong et le gongfu.

On peut distinguer trois façons d’apprendre : par imprégnation, par le jeu, par la transmission systématique de connaissances.1 Liliane Lurcat

Lire la suite...

dimanche, décembre 18 2016

Savoir et savoir-faire !

peintures-the.jpg
茶道 (Chádào)
L’art chinois du thé
en Chine.

 

 

Une des grandes difficultés de l’apprentissage des arts chinois dans leur version ancienne provient de l’écart entre la notion de « savoir » et celle de « savoir-faire ». Surgit alors une confusion qui touche aussi bien les plus débutants que les élèves très avancés.

En bref : les activités de notre école appartiennent au savoir-faire et ne contiennent aucun savoir enseigné pour lui-même. Une confusion s’installe quand le professeur donne des explications pour effectuer la technique. Par réflexe celles-ci sont souvent confondues à tort avec un enseignement théorique.

 

 

 

Lire la suite...

samedi, juillet 20 2013

Le taïjiquan à la maison

maison.jpeg
Voilà ! Vous revenez de votre cours de taïjiquan et vous vous demandez s’il y a quelque chose à faire en attendant votre deuxième cours.

Lire la suite...

lundi, juillet 25 2011

La forme des 127 postures sur DVD


La forme des 127 postures sera disponible sur DVD à la rentrée cet automne.

Merci à Nicolay qui a collaborés à ce projet.

Lire la suite...

lundi, mars 21 2011

Le printemps du taïjiquan -la véritable écoute des mains


Le taïjiquan comprend plusieurs techniques. Certaines s’effectuent au sol au d’autres debout, tels les fameux mouvements qui ressemblent à un combat exécuté lentement. Voici une technique une technique toutes simple mais très importante qui résume et révèle toutes les autres techniques du taïjiquan.

Lire la suite...

mercredi, septembre 8 2010

Un quatrième DVD : les 8 brocards, les 6 postures et le kung-fu


Un quatrième DVD est maintenant à votre disposition.

Merci à Nicolay et à Marie-Josée.

Lire la suite...

dimanche, août 29 2010

Un troisième DVD : la forme des 108 postures


Un troisième DVD sera disponible à la rentrée cet automne.

Merci à Nicolay et aux professeurs qui ont collaborés à son projet.

Lire la suite...

Un deuxième DVD : la forme des 24 postures


Nicolay, a préparé un second DVD...

Lire la suite...

vendredi, juin 25 2010

L'incontournable BASCULE DU BASSIN

« Il est très important d’adopter la bonne posture. »
Charlie Brown

Le taïjiquan s’exécutent dans une posture appelée la « posture du cavalier » (mabu en chinois). La bascule du bassin est une des clefs principales du taïjiquan. Il en est de même dans le qigong et le kung-fu.

Les expériences suivantes permettent de découvrir la bascule du bassin, les trois règles importantes de sa mise en application puis les effets de son utilisation.

Lire la suite...

dimanche, mai 30 2010

Le mouvement qui respire et la respiration qui se meut


Les quatre temps de la respiration sont les moteurs des quatre phases du mouvement.

Lire la suite...

mardi, mars 2 2010

Un premier DVD : la forme des 11 postures


Nicolay, un professeur de notre école, a préparé un DVD qui réjouira les élèves qui cherchent une référence pour leur apprentissage du Taïjiquan.

Lire la suite...

dimanche, février 21 2010

Lumière sur le Taijiquan à la maison


Ça y est, vous venez d’apprendre votre premier mouvement de Taïjiquan (tai chi) et vous voilà à la maison, prêt à l’essayer tout seul.

Lire la suite...

mercredi, janvier 13 2010

Nourrir la respiration ! (deuxième partie)


Nos objectifs ? Nourrir la respiration grâce à des exercices, puis nourrir les mouvements du Taïjiquan avec la respiration. Les mouvements du Taïjiquan serviront à leur tour à nourrir la respiration. Finalement, la respiration et le mouvement mèneront le corps dans son alignement vertical. Voici la deuxième partie de ces exercices :

Lire la suite...

dimanche, décembre 6 2009

Nourrir la respiration ! (première partie)


Nos objectifs ? Nourrir la respiration grâce à des exercices, puis nourrir les mouvements du Taïjiquan avec la respiration. Les mouvements du Taïjiquan serviront à leur tour à nourrir la respiration. Voici quelques-uns uns de ces exercices :

Lire la suite...

dimanche, septembre 27 2009

La mélodie du Taïjiquan


La progression dans le Taïjiquan est souvent confondue avec une certaine aisance à apprendre la forme (l’enchaînement de mouvements). Le Taïjiquan est d’ailleurs lui-même souvent envisagé comme l’apprentissage de la forme. Cette façon simpliste d’envisager le Taïjiquan est juste, mais seulement à la condition de considérer qu’il s’agit de la première des nombreuses étapes de l’apprentissage.

Lire la suite...

vendredi, juin 19 2009

Le QIGONG primitif, moderne, interne et spécialisé


Nous enseignons les 4 grandes catégories de Qigong : primitif, moderne, interne et spécialisé.
 

Lire la suite...

dimanche, avril 19 2009

Le Kung-fu pour le cardio-vasculaire


Le Kung-fu est une merveilleuse pratique cardio-vasculaire. Le Kung-fu, aussi appelé taiji-gongfu, vient ainsi compléter les multiples effets bénéfiques du Taïjiquan sur la santé.

Lire la suite...

mardi, janvier 6 2009

Les mystérieux poissons yin et yang


Dans la forme des 24 postures du Taïjiquan, une posture est appelée « les deux poissons » et on se demande bien parfois quelle peut être sa signification.

Lire la suite...

- page 1 de 2