L'attention en mouvement...
depuis 1985

 

Site en version minimale

Horaire de Taïjiquan (Tai Chi), Qigong, Kung-fu : session courante


Bienfaits !

Faites des petites expériences de Taïjiquan (Tai Chi), Qigong et Kung-fu

Que de la Joie !

Blog sur le Taïjiquan, l'école, le site, etc.


Découvrez des activités connexes au Taïjiquan (Tai Chi), Qigong et Kung-fu

Le Taïjiquan (Tai Chi) est lent, mais pas n'importe comment

Bienvenue à l'école de Taïjiquan (Tai Chi), Qigong et Kung-fu Gilles ThibaultLe Taïjiquan (Tai Chi), Qigong et Kung-fu des Cinq Arts rarement réunis...Nos instructeurs de Taïjiquan (Tai Chi), Qigong et Kung-fu : des experts sans prétention...Horaire de Taïjiquan (Tai Chi), Qigong et Kung-fu : session couranteNous aimerions vous parler du Taïjiquan (Tai Chi), Qigong et Kung-fu...
Taïjiquan (Tai Chi), Qigong et Kung-fu
Lisez ce que nos élèves disent du Taïjiquan (Tai Chi), Qigong et Kung-fu...Un livre unique sur le Taïjiquan (Tai Chi), Qigong et Kung-fuRecevez gratuitement notre e-Bulletin sur le Taïjiquan (Tai Chi), Qigong et Kung-fu.Posez-nous vos questions sur le Taïjiquan (Tai Chi), Qigong et Kung-fuDécouvrez des liens qui n'emprisonnent pas...

 

Foire Aux Questions

Taïjiquan (Tai Chi), Qigong et Kung-fu


La Grande Muraille de Chine est la plus gigantesque oeuvre humaine au monde.
Elle s'étend sur plus de 7 000 km et sa construction s'est étalée sur plus de 1 800 ans. Contrairement à une certaine croyance, elle n'est pas visible à l'oeil nu de la lune.

L'armée de 7 000 guerriers de terre cuite grandeur nature.
Fabriquée par 700 000 personnes, l'armée veille depuis 2 200 ans sur le tombeau de Qin Shi Huangdi, le premier empereur de Chine.

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchez ?

1) Faites une recherche sur notre site et nos blogs : 


2) Consultez notre BLOG :

    Blog de l'école Gilles Thibault

3) Consultez les réponses aux questions qui nous ont été posées sur :
    1)
Le Taïjiquan (Tai Chi), le Qigong et le Kung-fu    Taïjiquan (Tai Chi), le Qigong et le Kung-fu
    2) Nos professeurs
    3) Notre tarification et les inscriptions    
    4) Notre site

4) Posez une autre question.   Taïjiquan (Tai Chi), le Qigong et le Kung-fu


5) Continuez vos recherches en consultant les sites, les portails et les moteurs de recherches que nous vous proposons dans notre page de liens.

Merci de votre visite !

Taïjiquan (Tai Chi), le Qigong et le Kung-fu

1) L'Art du Taïjiquan (Tai Chi)

Quelles sont les différentes sortes de Taïjiquan (Tai Chi)?   Alain
Est-ce que vous faites n'importe quoi ?   Alain
Voulez-vous clarifier les objectifs de votre Taïjiquan (Tai Chi)?   Alain
 Qu'est-ce qui caractérise le Taïjiquan (Tai Chi)de votre école ?   Richard
 Quelle est la différence entre le Taïjiquan (taï Chi) et le Qigong ?   Nicole
 Qu'est-ce que le Qigong interne ou Neigong ?   Nicole
 Est-ce que le Qi est quelque chose de réel ?   Alain
• Faites-vous le vrai Kung-fu ?   Michael
• Avez-vous du matériel didactique genre livres et cassettes ?   James
• Puis-je pratiquer deux sortes de Taïjiquan (Tai Chi) en même temps Robert
• 
Est-ce que le Taïjiquan (Tai Chi) s'adresse aux enfants ?   Pauline
• 
Comment puis-je devenir professeur ?   Isabelle
• Pourquoi n'enseignez-vous pas le Taïjiquan (Tai Chi) comme Art martial ?  Wustyle
• 
Je voudrais apprendre la philosophie du Taïjiquan (Tai Chi)  !   Caroline
• 
Le Taïjiquan (Tai Chi) est-il accessible aux non-voyants ?   Caroline
• Comment s'y retrouver dans toutes ces méthodes ?   Faycal
• 
Votre Taïjiquan (Tai Chi) a-t-il été créé par vous ?  Armand
• 
Quelles sont les relations entre le Taïjiquan (Tai Chi) et les méridiens ?  JM
• 
Quelle est la différence entre le Yoga et le Taïjiquan (Tai Chi)  ?  Jocelyne
• Enseignez-vous la forme officielle des 24 Postures ?  Jean-Louis
• Vous proposez tellement de cours, par où commencer ?  Annie
• Enseignez-vous les points vitaux ?  Martin
• 
Pourquoi ne faites-vous pas de la compétition ?  Jean
• 
Qu'est-ce que la technique Bou Tong ? Quel est votre avis sur le Qi dans le combat ?  Olivier


Quelles sont les différentes sortes de Taïjiquan (Tai Chi) ?
Question originale
N'y a-t-il pas plusieurs sortes de Taïjiquan (Tai Chi) ? Qu'est-ce qui fait la différence ? Alain
Réponse
Habituellement, le Taïjiquan (Tai Chi) est classé selon les styles Chen, Yang, Wu, etc. du nom des familles chinoises qui les ont développés et popularisés. Puis, il y a les différentes écoles. Pour ma part, je classe les différentes sortes de Taïjiquan (Tai Chi) selon leurs objectifs. Il y a le Taïjiquan (Tai Chi) sportif dont l'objectif est la joute sportive. Il y a le Taïjiquan (Tai Chi) gymnastiques dont l'objectif est la mise en forme. Ce sont les plus populaires. Il y a eu le Taïjiquan (Tai Chi) guerrier dont l'objectif était l'auto défense mais qui est aujourd'hui presque disparu au profit du Taïjiquan (Tai Chi) sportif. Le Taïjiquan (Tai Chi) de notre école est plus rare et plus difficile à trouver. C'est le Taïjiquan (Tai Chi) de la spontanéité. Il n'a pas d'objectif parce que nous ne nous plaçons pas dans une perspective de résutat, d'excellence et de performance. Notre Taïjiquan (Tai Chi) n'est ni de l'auto défense, ni du sport, ni de la mise en forme, ni de la thérapie, ni du développement personel, ni de la croissance, ni du travail sur soi...

« Le travail sur soi est néfaste à toute évolution parce qu'il tourne le dos à l'acceptation de ce que nous sommes... »
Docteur Pierre Mailloux

Notre Taïjiquan (Tai Chi) est un Art. Nous ne le faisons pas parce que c'est utile mais pour le plaisir, par curiosité et pour jouer.

« Si on donne à l'Art un but il cesse d'être puisqu'il cesse d'être inutile. » Remy de Gourmon

Haut de page


Est-ce que vous faites n'importe quoi ?
Question originale
Si votre Taïjiquan (Tai Chi) est un jeu, vous faites donc n'importe quoi ? Est-ce bien sérieux votre affaire ? Alain
Réponse
Tous les jeux ont certaines règles. Faire n'importe quoi ce n'est pas jouer. Apprendre le Taïjiquan (Tai Chi) c'est apprendre les règles du jeu. C'est apprendre à observer. C'est découvrir l'écoute. Une écoute qui passe par le corps, sa structure, son état, sa chimie et sa fusion avec l'esprit. Ce sont quatre niveaux d'écoute qui correspondent à la posture, à la détente, à la respiration et au Qi (énergie vitale). Ainsi, on va du plus facile au plus difficile. Du plus brut au plus fin. Sans se presser. On fait des découvertes. On découvre nos formes et nos flous, nos raideurs et nos relâchements, nos blocages et nos fonctionnements, nos fermetures et nos ouvertures...

Haut de page


Voulez-vous clarifier les objectifs de votre Taïjiquan (Tai Chi) ?
Question originale
Votre Taïjiquan (Tai Chi) n'est pas bon pour se défendre et n'est pas bon pour la santé ? À quoi est-il bon ? Alain
Réponse
Réponse
Quand il est bien fait, le Taïjiquan (Tai Chi) est une merveilleuse expression du vivant. En soi, cela est suffisant. Quand il est bien fait, il aide à me garder en santé et même à la retrouver. Mais ça, c'est un bonus.


Qu'est-ce qui caractérise le Taïjiquan (Tai Chi) de votre école ?
Question originale
Qu'apprenez-vous si vous n'apprenez ni à vous défendre ni à vous mettre en forme ? Richard
Réponse
Dans toutes les écoles, les élèves apprennent des enchaînements de mouvements, quelquefois du Qigong et des réchauffements, quelquefois des manoeuvres à deux pour l'autodéfense. Dans notre école, nous apprenons la partie visible et la partie cachée du Taïjiquan (Tai Chi). La partie visible est composée de l'Art de la gymnastique énergétique chinoise ou Tao-Yin (qui est un ensemble de manipulations, de mouvements, de musculation, d'assouplissements et de Qigong) et de l'Art des postures et des formes. La partie cachée du Taïjiquan (Tai Chi) est composée de l'Art de la respiration, l'Art de la détente et de l'Art du Qi. Le tout est finement interrelié. L'exploration de nos fibres les plus profondes est vraiment fascinante !

Haut de page


• Quelle est la différence entre le Taïjiquan (Tai Chi) et le Qigong ?
Question originale
J'ai déjà fait du Qigong et je me demande qu'elle est la différence avec ce que vous faites ? Nicole
Réponse
Ce que vous appelez Qigong (chi-kung) est probablement du Qigong externe ou, autrement dit, des exercices énergétiques chinois. Il en existe une très grande variété. On les classe en Qigong externe dynamique et en Qigong externe statique. Ils sont construits pour être exécutés un à la fois, contrairement aux mouvements du Taïjiquan (Tai Chi) qui sont faits en enchaînement. Dans notre école, nous en apprenons à toutes les étapes de l'apprentissage. Ils sont intéressants et faciles à apprendre.
Puis il y a le Qigong interne, appelé aussi Neigong. Il se fait d'abord sans mouvement, c'est comme cela que nous l'apprenons dans notre école. Ensuite, nous pouvons l'insérer dans les mouvements du Taïjiquan (Tai Chi). C'est lui qui nourrit le mouvement de l'intérieur. Sans lui, les mouvements ne sont que de la gymnastique.
Dans le Qigong externe, c'est le mouvement qui nourrit le Qi. Dans le Qigong interne, c'est l'inverse, tout part du Qi. Dans le Taïjiquan (Tai Chi), le mouvement et le Qi se nourrissent mutuellement.
Ce que nous appelons l'Art du Qi dans notre école est un ensemble de Qigong externe, de Qigong interne et de l'étroite association de ce dernier avec les mouvements du Taïjiquan (Tai Chi).

Haut de page


• Qu'est-ce que le Qigong interne ou Neigong ?
Question originale
J'aimerais en savoir plus sur le Neigong. Vous dites qu'il se fait sans mouvement. Comment cela est-il possible ?  Nicole
Réponse
Le Qigong interne est composé de très vieilles techniques millénaires appelées Neigong. L'Art du Qi dans le Neigong consiste à devenir sensible au Qi, à l'observer, à éviter ce qui pourrait lui nuire et à favoriser ce qui pourrait l'aider. Nous utilisons une certaine posture, une certaine respiration, une certaine façon de se détendre et certaines manoeuvres fines dont la plupart seraient invisibles pour un observateur non averti. Nous utilisons certaines images en duo avec certaines sensations. C'est ce que nous appelons l'imagination créatrice. Attention de ne pas confondre avec la visualisation qui utilise des images qui ne sont pas toujours jumelées avec des sensations. Puis, il y a l'écoute qu'il ne faut pas confondre avec la concentration. L'une est ouverture et l'autre est exclusion. Cela ne se décrit pas bien avec les mots. C'est comme essayer de décrire une saveur. Il faut en faire l'expérience. La sensation du Qi est très surprenante la première fois. C'est ce qui m'a personnellement incité à apprendre le Taïjiquan (Tai Chi), à l'approfondir et à l'enseigner. C'est ce qui va vous surprendre le plus quand vous ferez votre premier cours.


Haut de page


• Est-ce que le Qi est quelque chose de réel ?
Question originale
Je me suis rendu à un cours d'essai la semaine passée... sur le coup, ça m'a étonné la sensation du Qi dans mes mains. En y repensant, je suis sur qu'il s'agit d'une sorte d'hypnose ? Il y a un truc, pas vrai ? Alain
Réponse
Vous avez fait une expérience tactile simple et concrète. Vous n'aviez rien fumé ni rien bu de spécial avant l'expérience. Pourquoi cherchez-vous une explication abracadabrante ? Pourquoi refusez-vous ce qui provient de vos sens ? Faites-le seul à la maison, vous obtiendrez des résultats semblables.


Haut de page


• Faites-vous le vrai Kung-fu ?
Question originale
Mon professeur nous a dit que le vrai Kung-fu est martial et que tous les autres sont de la bullshit. Si le Kung-fu ne sert pas à se défendre c'est une niaiserie. Michael
Réponse
Tous les Kung-fu sont bons quand ils sont enseignés par un professeur compétent. Si tu as trouvé un professeur compétent qui enseigne un Kung-fu qui te convient et qui te plait, c'est formidable. Ce n'est pas nécessaire de dénigrer ceux qui font autre chose.

« Le monde n'est que variété et dissemblance. » Montaigne

• Avez-vous du matériel didactique genre livres et cassettes ?  
Question originale
Je cherche des cassettes et des livres pour apprendre le Kung-fu et le Taïjiquan (Tai Chi). Pouvez-vous m'aider ? James
Réponse
Comme la natation, l'alpinisme, l'équitation, le Kung-fu le Taïjiquan (Tai Chi) ne s'apprend pas dans les livres. Trouvez un professeur. Les livres et les cassettes peuvent aider à l'apprentissage mais un bon professeur est indispensable.

Haut de page


• Puis-je pratiquer deux sortes de Taïjiquan (Tai Chi) en même temps ?   
Question originale
J'ai appris ce qui semble être un Taïjiquan (Tai Chi) différent de ce que vous enseignez. Je fais ma forme tous les matins. Ce que vous faites m'intéresse. Puis-je l'apprendre et continuer à faire ma forme, que j'aime beaucoup ? Robert
Réponse
Oui. Il y a quelques personnes à notre école qui font cela.

Haut de page


• Est-ce que le Taïjiquan (Tai Chi) s'adresse aux enfants ?   
Question originale
Je cherche une école de Taïjiquan (Tai Chi) pour mon garçon de 9 ans. J'aimerais suivre des cours avec lui. Cela nous ferait une belle activité à faire ensemble. Acceptez-vous les enfants ? Pauline
Réponse
Le Taïjiquan (Tai Chi) n'est pas pour les enfants. Il y a tout plein d'activités de loisir et d'activités sportives qui peuvent être intéressants pour votre garçon. Regardez dans votre quartier. Pour une activité parent-enfant, je préfère les activités non structurées : ballade, randonnée, pêche, canot, ballon, patin, raquette, etc.

Haut de page


• Comment puis-je devenir professeur ?   
Question originale
Je suis de passage à Montréal et j'aimerais apprendre le Taïjiquan (Tai Chi) pour l'enseigner de retour dans mon pays. Comment faire ? Isabelle
Réponse
Nous avons une formation spéciale pour les professeurs. Avant d'être professeur, il faut commencer par l'apprendre. Avant de l'apprendre, il faut l'essayer pour savoir si on aime ça. Appelez-nous pour réserver votre cours d'introduction.

Haut de page


• Pourquoi n'enseignez-vous pas le Taïjiquan (Tai Chi) comme Art martial ?   
Question originale
Le Taïjiquan (Tai Chi) est un Art martial, pourquoi vous n'enseignez pas le Tai Chi comme Art martial ? Wustyle
Réponse
Il faut d'abord s'entendre sur le terme « Art martial » qui vient de Wushu pour le chinois et de Bu Jutsu pour les Japonais. Les deux signifient originellement : « Art s'opposant à la violence ».

Voir les détails sur le site de Georges Charles.

Couvreur, auteur du Dictionnaire Classique de la langue Chinoise (1880) définit Wu de la manière suivante : «Wu : la vraie bravoure qui arrête l'action de la lance. Le vrai brave est celui qui est capable de faire cesser l'action des armes sans utiliser celles-ci...» . Vous dites que le Taïjiquan (Tai Chi) est un Art martial ? C'est trop court...

Le Taïjiquan (Tai Chi) est « une technique de combat, une discipline psychosomatique, un sport popularisé, une gymnastique, une technique thérapeutique, une technique taoïste de longévité et un Art de longue vie... Le plus précieux dans le Taïjiquan c'est la concentration. »
Le Taïjiquan (Tai Chi) est une « pratique unissant le ciel, la terre et l'homme... dans un retour au naturel, à la spontanéité. »
Taïjiquan, Catherine Despeux, Guy Trédaniel, 1981

« Le pugilisme est un Art mineur. Le but du pugilisme dans les Arts martiaux est de chercher le Dao. » Shi Ming

« Gymnastique douce, relaxation en mouvement, Yoga chinois, prise de conscience et sagesse de son corps, exercice thérapeutique, technique de longue vie, école de maîtrise de soi... le Taïjiquan (Tai Chi) est certes tout cela. En aval, c'est un Art martial,... en amont, c'est un retour à l'unité primordiale à travers la recherche d'une force qui ne s'appuie pas sur le développement musculaire, mais sur la concentration de l'énergie interne que possède tout homme et qui en fait une parcelle de l'univers. » Taïjiquan, Roland Habersetzer, Amphora, 1988

« Ainsi, l'affinage de la conscience dans les Arts martiaux est non seulement indispensable, mais il doit être considéré aussi comme la voie essentielle de recherche dans ce domaine.» Shi Ming

« Le Taïjiquan (Tai Chi) n'a pas un fondateur unique. Méditation, Art martial, Art du mouvement, pratique du souffle, thérapeutique, le Taïjiquan (Tai Chi) est tout cela... Le Taïjiquan (Tai Chi) puise sa signification profonde là où l'action et la méditation s'unissent. » Taïjiquan, Jean Gortais, Le Courrier du Livre, 1981

« Le Taïjiquan (Tai Chi) demeure avant tout un Art d'éveil et d'ouverture. » Gumeisheng, créateur du style Guo

« Le Taïjiquan (Tai Chi) est un Art qui permet l'identification au Dao. Cela en est le principe essentiel. » Sun Lutang, créateur du style Sun

« Le Taïjiquan (Tai Chi) est la danse du Dao »
Al Chung-liang Huang

Wu Yuxiang, le créateur du Taïjiquan (Tai Chi) de style Wu disait que : « le Taïjiquan (Tai Chi) est semblables aux flots d'un long fleuve ou de la mer qui se meuvent continuellement et sans fin  »

Chen Man Ching répétait souvent à ses élèves : « Accumuler le chi dans le Dantian, c'est ça le vrai taïjiquan, alors accumulez ».

Surpris ? Moi aussi je l'étais, il y a une quinzaine d'années, quand j'ai découvert, que, ce que nous appelons « le Taïjiquan (Tai Chi) », est en fait un ensemble d'approches multiples et variées. Au fil des années, j'ai d'abord identifié le Taïjiquan (Tai Chi) sportif. Puis, j'en ai graduellement trouvé d'autres : le Taïjiquan (Tai Chi) de la gymnastique, le Taïjiquan (Tai Chi) thérapeutique, le Taïjiquan (Tai Chi) d'expression corporelle... et finalement, le Taïjiquan (Tai Chi) du naturel et de la spontanéité.

Ah ! La merveilleuse et surprenante diversité de l’Art du Taïjiquan (Tai Chi).

« Que cent fleurs s'épanouissent »
Proverbe chinois

Beaucoup d'écoles se spécialisent dans le Taïjiquan (Tai Chi) d'autodéfense. Cette popularité s’explique. Il fut un temps où le martial n'était pas un sport mais une question de vie ou de mort. J'ai étudié le Taïjiquan (Tai Chi) sportif. J'ai découvert des systèmes de combat sophistiqués, rigoureux et extrêmement efficaces, mais les facettes les plus fascinantes du Taïjiquan (Tai Chi) sont celles du naturel et de la spontanéité. Elles sont quelquefois appelées Art de longue vie, méditation ou retour à l'unité primordiale. Elles sont plus anciennes que le Taïjiquan (Tai Chi) sportif, plus rares, et très peu connues. Ce qui est rare est souvent menacé. Ce qui est ancien risque de sombrer dans l’oubli. Ce qui est méconnu peut être contrariant, susciter la méfiance et même le dénie. C'est pourquoi il faut les protéger, assurer leur transmission et les faire connaître. Le Taïjiquan (Tai Chi) du naturel et de la spontanéité est tellement vaste et captivant que j'ai décidé de lui consacrer tout mon temps. C'est ce qui est enseigné dans mon école.

Haut de page


• Je voudrais apprendre la philosophie du Taïjiquan (Tai Chi) !   
Question originale
J'ai beaucoup entendu parlé du Taïjiquan (Tai Chi). Tout ce qui vient de la Chine me fascine. Est-ce que vous enseignez la philosophie du Taïjiquan ? Caroline
Réponse
La philosophie de notre Taïjiquan (Tai Chi) est très spéciale. Elle ne s'enseigne pas avec des mots, elle passe par le langage universel du corps.

« L'enseignement qui n'entre que dans les yeux et les oreilles ressemble à un repas pris en rêve.  » Proverbe chinois

Comme les artistes, les inventeurs lointains du Taïjiquan (Tai Chi) ont compris que certaines choses ne pouvaient pas passer par les mots. Les oeuvres d'art sont des tentatives pour communiquer cet incommunicable. Certains artistes arrivent à le faire. Dans l'Art du Taïjiquan (Tai Chi), l'artiste et l'oeuvre se confondent. La philosophie du Taïjiquan (Tai Chi) est celui ou celle qui le pratique. Avant d'être une réflexion sur le monde, la philosophie n'est-elle pas, dans son sens premier, la façon de vivre du connaisseur ?

Le mot philosophie vient du grec philosophos, de philos, ami, et sophia, sagesse. La philosophie est donc l'amour de la sagesse. Le sens premier du mot sophia est l'habileté manuelle dans un Art. Ensuite, le mot sophia (sagesse) désigna le savoir en général.

En latin, le mot sagesse vient de sapientia, du verbe sapere qui signifie avoir le palais délicat, avoir du goût. En général, le mot fait référence à un connaisseur, quelqu'un qui a un bon jugement.

La philosophie dans notre Taïjiquan (Tai Chi) c'est le plaisir et l'habileté à découvrir ce que nous sommes, à goûter ce que nous sommes et à être ce que nous sommes. Tout cela ne s'apprend pas et ne s'explique pas par les mots. Il ne faut pas confondre l'esprit et la philosophie du Taïjiquan (Tai Chi). C'est comme la musique. Les mots peuvent aider à son apprentissage mais c'est seulement en la pratiquant qu'on la découvre et qu'elle existe vraiment. Tout ce qu'on peut dire à son sujet ne remplacera jamais la plus petite exécution.

« La philosophie n'est pas une doctrine mais une activité. » Ludwig Wittgenstein

Dans notre école, nous vous enseignons avec cet esprit traditionnel, pour ne pas brouiller la vraie philosophie du Taïjiquan (Tai Chi), celle qui vient de l'intérieur. La philosophie du Taïjiquan (Tai Chi) que certains enseignent avec des mots ainsi que toutes les explications écrites ou verbales sur le Taïjiquan (Tai Chi) ne sont, quant à nous, que du verbiage, incluant tout ce que je raconte moi-même. Drôle ! Non ?

« La vraie philosophie est de voir les choses telles qu'elles sont. » Buffon

 

Haut de page


• Le Taïjiquan (Tai Chi) est-il accessible aux non-voyants ?   
Question originale
Je voudrais savoir si le Taïjiquan (Tai Chi) est accessible aux non-voyants ? Si oui, est-ce plus du statique ou font-ils les formes aussi ? Caroline
Réponse
Le Taïjiquan (Tai Chi) procède plus à partir du sens du toucher que des autres sens, mais sans les exclure. En fait, le sens de la vue, bien que le plus utile dans la vie courante, est souvent un obstacle dans l'apprentissage du Taïjiquan (Tai Chi) parce que notre oeil ne nous livre pas toujours ce qu'il voit, mais ce que le cerveau interprète, ce qu'il croit que l'oeil a vu.

À cause de cela, les non-voyants sont plus proches du Taïjiquan (Tai Chi). Dans l'apprentissage des cinq Arts du Taïjiquan (Tai Chi), il n'y a que l'apprentissage de la posture et des formes qui ne peuvent se faire de la façon habituelle. Un cours spécial est alors requis, mais c'est seulement parce que le cours régulier est organisé pour tenir compte du sens de la vue.

Haut de page


• Comment s'y retrouver dans toutes ces méthodes ?   
Question originale
Après beaucoup de recherches sur les écoles, je découvre que la vôtre est la plus intéressante et qui reflète le plus fidèlement possible l'âme du Taïjiquan (Tai Chi). Ce qui dérange un peu, c'est qu'on ne peut plus se retrouver parmi toutes ces techniques et dérives : Taï ji quan, Taïji quan, Taichi chuan, Taïchichuan, Taïch'i ch'uan, Qigong, Chikung, Chi-kung, kung-fu. Je ne veux pas pratiquer une méthode et après aller à une autre technique. L'idéal sera peut-être que quelqu'un a fait ou fera comme a fait Jigoro Kano, après être arrivé à un stade presque parfait, il a amélioré les techniques de l'Aïkido et du Ju jitsu en créant le Judo. Ce que j'ai aimé par-dessus tout et m'a convaincu de la qualité de votre école, c'est votre sincérité qui se dégage simplement en lisant vos explications dans les FAQ. Faycal
Réponse
Merci pour vos commentaires élogieux et votre enthousiasme pour notre école. Personne ne peut prétendre refléter l'âme du Taïjiquan (Tai Chi) dans l'absolu. Par contre, il est possible que notre école puisse refléter ce qui est pour vous l'âme du Taïjiquan (Tai Chi), du Qigong oet du Kung-fu et c'est merveilleux de découvrir de telles affinités.

La diversité et l'immensité des techniques et des méthodes peuvent effectivement déranger. J'ai personnellement mis quelques années à m'y habituer. Tous les instructeurs dignes de ce nom font une synthèse. Certains, comme Jigoro Kano, le font en changeant et simplifiant plein de choses et d'autres, en reproduisant exactement ce qu'ils ont appris. Certains, comme Jigoro Kano, séduisent beaucoup, d'autres moins. La technique enseignée par l'instructeur n'est que le moyen utilisé par cet instructeur pour enseigner à son tour ce qui est au-delà de la technique. La technique peut nous emballer ou non, nous rejoindre ou non, mais il ne faut pas perdre de vue que la technique n'est qu'un beau prétexte. Le prétexte qu'un instructeur utilise pour favoriser un arrêt et faciliter un certain regard.

Il faut choisir une technique qui nous charme. Il faut choisir un instructeur compétent qui nous convient. Il faut s'engager sur un chemin pour la route. Il faut faire le chemin en bonne compagnie. Il n'y a, en définitive, que le plaisir de la route et de la compagnie.

Bonne route


• Votre Taïjiquan (Tai Chi) a-t-il été créé par vous ?   
Question originale
Peut-on commander votre livre sur le Taïjiquan (Tai Chi) ou connaître la date de l'édition et le coût. L'école de votre Taïjiquan (Tai Chi) n'est pas précisée. Est-il un Taïjiquan (Tai Chi) de synthèse créé par vous ? Remerciements de votre aimable réponse et salutations distinguées. Armand
Réponse
Merci de votre intérêt pour notre école. Le livre progresse bien mais il n'est pas prêt. Nous vous tiendrons au courant quand les dates seront connues.

Le Taïjiquan (Tai Chi) est comme le Mont Everest. Il n'y en a qu'un seul mais avec plusieurs versants. Je n'ai rien inventé. Je n'enseigne que ce que mes professeurs m'ont appris. Ils ne mettaient pas tous l'accent aux mêmes endroits. Chacun d'eux avait ses parties préférées et même ses côtés laissés-pour-compte, sa façon de l'enseigner, sa façon propre d'expliquer le Taïjiquan (Tai Chi). Pour moi, le Taïjiquan (Tai Chi) est un immense territoire où règne l'écoute. Un gigantesque domaine aux limites mal définies et qui recèle des surprises et de la joie à perte de vue. Il fait bon s'y déplacer, s'y détendre, respirer, se baigner dans le Qi et d'y faire des rencontres. Ce que j'aime le plus c'est de m'y promener avec d'autres qui ont entrepris la même exploration.


• Quelles sont les relations entre le Taïjiquan (Tai Chi) et les méridiens ?   
Question originale
La forme 24 de Pékin a une relation avec les méridiens dans chacune des postures, ainsi qu'une relation avec les hexagrammes du Yi King. Connaissez-vous cela ? Peut-on trouver des livres à ce sujet ? On m'a dit que le mouvement brosser le genou correspond au méridien du coeur et de l'intestin grêle par exemple. J'aimerais connaître ces relations avec les méridiens, je ne trouve pas d'information concrète. Cordialement. JM
Réponse
Désolé, je n'ai aucune information sur les questions que vous me demandez.
Question originale
Je crois avoir compris que la relation avec les méridiens est une invention de prêcheurs du désert. Tout comme la relation avec les huit trigrammes ou les cinq éléments, ce sont des choses qui satisfont les intellectuels. Cordialement. JM
Réponse
Exact ! Il n'y a rien à chercher dans ces relations : le yin et le yang, les trigrammes, les méridiens, les cinq éléments, les trois trésors (le Jing, le Chen et Qi), l'alchimie interne taoïste, etc. sauf des charmantes images pour dire ce qu'on fait. Comme il n'y a rien à rechercher dans les noms qui décrivent les postures : séparer la crinière du cheval sauvage, la cigogne blanche déploie ses ailes, jouer de la guitare, mouvoir les mains comme les nuages, la fille de jade lance la navette, etc. Il n'y a rien non plus à rechercher dans les mots Qigong et Taïjiquan (Tai Chi) qui sont, de toute façon, des inventions récentes. Le mot Qigong, tel qu'utilisé aujourd'hui a été inventé par des Américains et repris par les Chinois qui l'utilisent maintenant aussi dans le même sens. Le mot Taïjiquan, qu'on traduit communément par « boxe du grand faîte », et qui signifie « la main qui exprime la spontanéité », a été inventé vers 1850, à l'époque de Yang Luchan. Il n'y a rien à rechercher dans les mots et les images, sauf la commodité de dire à quelqu'un : recommence « la cigogne blanche déploie ses ailes », au lieu de lui dire : recommence « le mouvement avec la main qui monte comme ceci et l'autre qui descend comme cela ». Il y a aussi la commodité de dire, je fais « du Taïjiquan (Tai Chi) » ou de préciser, je fais « le Taïjiquan (Tai Chi) des cinq éléments ».

Les mots et les images s'adressent à notre intellect et il n'y a aucun problème à s'en servir mais à la condition de les prendre pour ce qu'ils sont.


• Quelle est la différence entre le Yoga et le Taïjiquan (Tai Chi) ?   
Question originale
J'hésite entre m'inscrire à des cours de Yoga et des cours de Taïjiquan (Tai Chi). Quoi choisir ? Et puis, il y a tellement d'écoles, laquelle choisir ? Jocelyne
Réponse
Le Taïjiquan (Tai Chi) que nous pratiquons à l'école Gilles Thibault est quelquefois appelé le Yoga chinois à cause des nombreuses ressemblances entre les deux, issues de deux traditions différentes. Le Taïjiquan (Tai Chi), qui vient de Chine, comporte cependant plusieurs différences avec le Yoga, qui vient de l'Inde. Notez que les écoles de Yoga n'enseignent pas tous les mêmes techniques. Il en est de même pour les écoles de Taïjiquan (Tai Chi). Voyons quelques ressemblances. Toutes les écoles de Yoga et de Taïjiquan (Tai Chi) enseignent la posture. Certaines écoles de Yoga et de Taïjiquan (Tai Chi) se limitent à la posture, d'autres écoles de Yoga et de Taïjiquan (Tai Chi) enseignent aussi la détente et la respiration. De très rares écoles enseignent l'énergie vitale (la kundalini dans le Yoga et le Qi dans le Taïjiquan) ainsi que les liens qui unissent la détente, la respiration, l'énergie vitale et la posture. Au sujet des différences, la plus grande se trouve dans le traitement de la posture. Dans le Yoga, la posture est principalement statique et moins souvent dynamique, alors que dans le Taïjiquan (Tai Chi), c'est le contraire, le mouvement domine. Il y a beaucoup d'autres ressemblances et différences. Tout cela serait très long et bien inutile à décrire ici.

Quoi choisir entre le Yoga et le Taïjiquan (Tai Chi) ? Je suggère d'abord de déterminer le degré de mouvement avec lequel vous êtes plus à l'aise. Si vous préférez plus de mouvements, cela pourrait vous diriger vers le Taïjiquan (Tai Chi). Déterminez ensuite le degré de sophistication qui vous convient. Choisissez ensuite une école qui enseigne uniquement la posture ou une école qui enseigne aussi la détente et la respiration ou encore une école qui enseigne en plus le Qi (ou la Kundalini). Bonne recherche.

Haut de page


• Enseignez-vous la forme officielle des 24 Postures ?   
Question originale
J'ai un livre traduit en français, écrit par un chinois qui avait maîtrisé la forme 24 Postures et qui faisait l'objet d'une démonstration monstre (10 000 adeptes) dans la Place Tianemen en Chine, en 1998, à l'occasion de l'anniversaire du Wushu. J'ai eu l'agréable surprise de voir que c'était presque les mêmes mouvements que ceux que H. nous montrait. Tout ça pour te demander, si les 24 postures, que nous avons partiellement apprises chez-vous s'apparentent à la forme « simplifiée de Pékin » adoptée par la Chine en 1956 telle que j'apprends actuellement ? Jean-Louis
Réponse
La forme des 24 Postures que j'enseigne est la forme de Pékin. Comme celle de ton livre et comme celle de centaines d'écoles. Bien que tous respectent la même séquence de mouvements, chaque école module le mouvement à sa façon. Il y a souvent des grandes différences entre les mêmes mouvements faits par deux écoles différentes. Ainsi, l'école qui fait du sport va montrer des mouvements plus courts, plus rapides et qui obéissent aux impératifs de la compétition. L'école qui fait de la gymnastique va montrer des mouvements plus rudimentaires et moins précis, qui sont guidés par les impératifs de la mise en forme. Enfin, les rares écoles qui s'intéressent en priorité au Qi (comme la mienne) vont montrer les mouvements qui correspondent aux cycles du Qi. Est-ce que ton professeur te montre où respirer dans chaque mouvement ? Est-ce que ton professeur te montre les quatre phases de chaque mouvement : « la petite inspiration », « la grande inspiration », « l'enracinement » et « l'absorption » ? Ce sont les liens du Qi avec chaque posture. C'est ce que nous appelons « le Qi dans la forme ». Les mouvements seront plus arrondis (pour correspondre à une certaine détente qui va permettre au Qi de se manifester correctement), plus lents (pour correspondre à une certaine respiration qui va permettre au Qi d'être stimulé correctement) et plus précis, pour permettre aux différentes parties du corps de se mettre en phases pour qu'ils puissent être guidées par le Qi (aidé par la détente et la respiration).

Haut de page


• Vous proposez tellement de cours, par où commencer ?  Annie   
Question originale
J'ai parcouru votre site avec intérêt. Je voudrais suivre des cours mais je ne sais pas quel cours choisir. Le Taïjiquan ? Le Qigong, le Kung-fu ? Les 24 postures ? Les 108 postures ? La respiration m'intéresse beaucoup et je suis curieuse à propos du Qi. Par où devrais-je commencer ? Annie
Réponse
Dans un premier temps, préférez-vous une activité avec ou sans cardio-vasculaire ?

Ensuite, préférez-vous simplement exécuter une activité ultra simple sans rien à apprendre et sans rien à mémoriser ou préférez-vous apprendre graduellement une activité plus complète que vous pourrez refaire à la maison ?

Enfin, préférez-vous une activité sans mouvement et plus contemplative ?

Si le cardio-vasculaire vous intéresse, vous choisissez le Kung-fu.
Pour ne rien avoir à mémoriser, vous choisissez le Qigong primitif.
Pour en avoir peu à mémoriser, vous choisissez le Qigong moderne.
Pour une activité plus complète, vous choisissez le Taïjiquan.
Pour la méditation taoïste, vous choisissez le Qigong interne.

Dans le doute, choisissez le taïjiquan, il comprend un peu de tous les autres. N'oubliez pas que vous pouvez aussi en essayer plusieurs pour faire votre choix final.

Il ne vous reste qu'à vous inscrire à un (ou plusieurs) des cours d'introduction correspondant à vos goût. Il coûte 19$ et comprend deux leçons.

Si le cours d'introduction révèle que vous avez fait un bon choix, vous pouvez vous abonner pour une session de cours. Les sessions varient de 9 à 12 semaines, à raison de 1h30 de cours par semaine.

Haut de page


• Enseignez vous les points vitaux ? Martin   
Question originale
« Maître », enseignez-vous l'application des points vitaux aux Arts martiaux ? Martin
Réponse
Ta question fait référence aux 33 points vitaux (Xue dao) qui servent à tuer instantanément l'adversaire dans un combat. Les techniques guerrières ne sont presque plus enseignées aujourd'hui. car ces points vitaux qui, en étant frappés, peuvent entraîner la mort ou des lésions importantes.

Un simple pistolet fait mieux l'affaire. L'appellation de « Maître » est une mode récente qui, heureusement, tire à sa fin. Je ne vois personnellement aucun intérêt aux méthodes de guerre et de destruction et je trouve désolant ceux et celles qui se laissent dominer ou diriger par un « Maître ». Les points vitaux sont aussi des points de régénérescence connus (par les techniques du Kuatsu). Ils vibrent et entrent en harmonie quand le Qi circule librement. Les points vitaux apparaissent alors naturellement, ceux-ci ne peuvent fleurir que dans une réelle autonomie. Mais, peut-être que ta question n'est qu'une bonne blague ?

Haut de page


• Pourquoi ne faites-vous pas de la compétition ? Jean   
Question originale
Le Taïjiquan (Tai Chi) est un art martial à part entière qui est orienté sur l'autodéfense. Le Taïjiquan (Tai Chi) utilise l'habileté plutôt que la force pour l'emporter contre un adversaire. Au lieu de résister à son adversaire, le pratiquant apprend comment utiliser la force de celui-ci en sa faveur. J'aime bien me mesurer aux autres avec la poussée des mains. C'est une pratique très ludique et enrichissante. Je ne comprends pas pourquoi vous ne montrez pas la vraie tradition millénaire du Taïjiquan (Tai Chi) ? Jean
Réponse
C'est magnifique que vous ayez trouvé une activité qui vous convient mais il existe un décalage considérable entre la tradition classique des arts martiaux et la pratique sportive contemporaine. Bien que ces pratiques contemporaines soient issues de l'art martial traditionnel classique ou Wushu, il faut distinguer deux formes de pratique : l'une qui tend vers la compétition sportive, et l'autre vers l'exploration du Qi ou l'expression de notre nature véritable à travers la pratique de l'art, ce qui est une des caractéristiques des arts martiaux classiques traditionnels ou Wushu. L'expression sportive dans les arts martiaux a fait son apparition avec la propagation de ceux-ci en occident et se retrouve maintenant partout, même dans les pays asiatiques, à l'origine de ces arts martiaux, où elles sont très en vogue. Dans le Taïjiquan (Tai Chi), la poussée des mains ou Tuishou, telle que pratiquée, et les compétitions avec toutes leurs règles, bien que très répandues, sont des manifestations sportives récentes. Le Tuishou de la tradition classique millénaire n'a rien de commun avec le Tuishou des pratiques sportives, même si ces dernières peuvent avoir leurs mérites. À l'opposé, le Tuishou ancestral n'a pas d'objectif. Incompatible avec le Tuishou sportif, il propose un contact, une rencontre, un étonnement, un mouvement, un alignement, une disponibilité, une ouverture, une écoute et du Qi. Il ne se pratique que très occasionnellement.

Haut de page


• Qu'est-ce que la technique Bou Tong ? Quel est votre avis sur le Qi dans le combat ? Olivier  
Question originale
Je pratique les arts martiaux (Judo, Taekwondo, KravMaga) à Paris. J'ai 45 ans. Je pratique 1 à 2 heures par jour  une gymnastique très proche du Taïjiquan dans la mesure où je m'inspire des mouvements que je découvre dans les livres ou sur Dvd et me laisse guider par le Chi que je ressens et sur lequel j'ai un contrôle indéniable (bras qui flottent dans l'air etc.). J'ai lu dans La Voie de l'Énergie de Vlady Stevanovitch les mises en garde concernant les apprentissages personnels comme le mien, surtout au niveau de la gorge et de la nuque. Étant un admirateur de Bruce Lee, il est tentant pour moi d'associer les effets du Chi aux combats que je pratique régulièrement dans différents clubs et à l'occasion desquels je suis parfois pris de contactions très douloureuses au niveau de la gorge et que je fais disparaître en quelques secondes par appositions des mains sur cette région. Pourriez-vous m'en dire plus sur la technique du « Bou Tong » et/ ou me donnez votre avis... Olivier
Réponse
Vous avez bien lu au sujet des mises en garde. Les techniques guerrières de Qi peuvent être dévastatrices autant pour celui qui les déclenche que pour celui qui les subit. Le corps ne comprend pas qu'une joute est « amicale ». Pour lui, c'est un véritable combat pour la vie et la mort. Prudence ! La technique Bou tong, appelée « Volets » est une technique de base, comme « la Poussée », « l'Oudiana », « l'Extrusion », « la Contraction » et « l'Oudjaï ». Dans l'apprentissage de l'Art du Qi, les techniques de base viennent après « l'Éveil des mains », « la recherche du Petit Circuit », « la recherche du Dantian » et « la consolidation du Dantian ». Elle est impossible à faire sans le Dantian. Les techniques de base ouvrent la porte aux techniques intermédiaires qui sont : « le Blurp », « le Pompage du Qi », « la Petite Boucle », « la Pince », « la Ceinture de Qi », « la Sphère » et la « Perle ». Celles-ci ouvrent la porte aux techniques spéciales comme « capter l'Énergie solaire », « suivre le Qi dans la Forme », « partager le Qi » et aux techniques avancées qui sont :  « former les Relais », « faire la Circulation croisée », « faire le Grand circuit », « faire la Circulation Yin », « faire la Manipulation du Qi dans les os », « former le Serpent », « réaliser l'Accouplement énergétique », «  s'ouvrir au Grand silence ». Il y a là tout un programme qui ne peut-être entrepris qu'auprès d'un professeur compétent.

Haut de page


Taïjiquan (Tai Chi), le Qigong et le Kung-fu

2) Les professeurs

• Quelles sont les compétences de vos professeurs?   Marie
• Quels sont les exploits qu'on peut vous attribuer ?   John
• Qui est le Grand « Maître » de votre école ?   Louise
• Quelle est votre crédibilité sans Grand « Maître » ?   Hélène
• Un « Maître » n'est-il pas aussi un expert ?   Marc
• Est-ce que les seuls bons professeurs sont des Chinois ?   Inconnu
• 
De qui vient votre Taïjiquan ?   Paul
• 
Pourquoi rejetez-vous l'appellation de « Maître » ?   Jacques
 
N'es-tu pas un « Maître » !    Michel  


• Quelles sont les compétences de vos professeurs ?
Question originale
Est-ce que vos professeurs sont qualifiés ? Marie
Réponse
Chacun de nos professeurs acquiert d'abord une solide formation personnelle dans le Taïjiquan (Tai Chi). Il s'agit de nombreuses années de cours, d'ateliers, de stages, de pratiques en groupe et de pratiques personnelles. En complément, tous nos professeurs bénéficient d'une formation spéciale. Il y a ensuite les stages de formation. Avant d'enseigner à un groupe, il faut être assistant professeur, directeur de pratique et enseigner à des élèves individuellement. Quand un de nos professeurs devient responsable d'un groupe, il a déjà une expérience considérable derrière lui. En outre, il bénéficie du soutien efficace d'un réseau de professeurs compétents.

Haut de page


• Quels sont les exploits qu'on peut vous attribuer ?
Question originale
Mon « Maître » casse des briques avec sa tête, de plus il n'est jamais malade. Pouvez-vous en dire autant ? John
Réponse
Je mange quand j'ai faim et je me repose quand je suis fatigué. Si je fais des abus ou des excès je suis quelquefois malade mais cela ne dure pas longtemps.

Haut de page


• Qui est le Grand « Maître » de votre école ? 
Question originale
Je voudrais savoir le nom du « Maître » de votre école. Louise
Réponse
Il n'y a pas de « Maître » dans notre école. Seulement des professeurs très compétents.

Haut de page


• Quelle est votre crédibilité sans Grand « Maître » ?
Question originale
Moi je préfère suivre des cours donnés par un Grand « Maître ». Je n'aime pas perdre mon temps. Hélène
Réponse
Dans le Petit Robert, « Maître » signifie :
I. Une personne qui exerce une domination
II. Une personne qui est qualifiée pour diriger

Dans notre école, les professeurs ne veulent ni dominer, ni diriger. Un bon professeur invite, sensibilise, facilite, encourage et laisse libre. Que cherchez-vous au juste ? En premier lieu, identifiez vos vrais besoins ! Ainsi, vous ne perdez pas votre temps.

« Si vous prenez le mauvais train, il est inutile d'arpenter les couloirs dans la bonne direction. » Dietrich Bonhoeffer

 

Haut de page


• Un « Maître » n'est-il pas aussi un expert ?
Question originale
Vous dites qu'un « Maître » c'est quelqu'un qui domine ou qui dirige mais n'est-ce pas aussi un expert ? Pourquoi ne retenez-vous que le pire ? Marc
Réponse
Ce n'est pas moi qui le dit mais le Petit Robert. Relisez la définition de « Maître » qui occupe une page entière. Votre « Maître » « expert » c'est de la fiction, sauf s'il domine ou dirige. Le dictionnaire le dit et nous le savons tous au fond de nous, comme vous. Pourquoi soutenez-vous le contraire ?

« Les mots sont importants parce qu'à partir des mots des attitudes vont se développer. » Docteur Pierre Mailloux

Bien qu'il ne puisse s'apprendre seul, le Taïjiquan (Tai Chi) ne peut s'approfondir que seul. Plus clairement, si vous n'êtes pas seul, vous êtes condamné à rester à la surface. La clef est à l'intérieur de vous. Si vous débutez votre apprentissage avec l'idée que quelqu'un d'autre a la clef, vous vous engagez dans la mauvaise direction. Dans notre école, nous vous enseignons un Taïjiquan (Tai Chi) de l'autonomie. Nos techniques vous y invitent, nos méthodes d'apprentissage vous y invitent et nos publicités vous le disent. C'est pour cela que nous choisissons certains mots avec un soin extrême. Dès le départ, avant même de commencer, il faut que tout soit bien clair. Dans tous vos cours, dès le tout premier, vous en ferez l'expérience. Une école qui fait ce choix doit, bien sûr, s'attendre à des revenus beaucoup plus modestes...

Haut de page


• Est-ce que les seuls bons professeurs sont des Chinois ?
Question originale
Tu ne connais rien dans le Taïjiquan (Tai Chi). Mon « Maître » chinois m'a expliqué qu'il y a deux sortes de Taïjiquan (Tai Chi) : le vrai, qui est enseigné par les Chinois et le bric-à-brac, qui est enseigné par les occidentaux. Inconnu
Réponse
Les professeurs chinois respectent habituellement les professeurs occidentaux. Ils en ont tous formé plusieurs. Ou bien tu as mal entendu ou bien les propos racistes que tu colportes proviennent de la bouche d'un « petit professeur », un tout « petit professeur ». Les petits abaissent les autres pour essayer de se grandir. Et toi ? Tu vas peut-être devenir un professeur plus tard ? Es-tu Chinois ? Vas-tu te faire brider les yeux ou bien te résigner à enseigner du bric-à-brac ?

Haut de page


• De qui vient votre Taïjiquan (Tai Chi) ?
Question originale
Bonjour Monsieur Thibault. Je suis fort intéressé par le Taïjiquan (Tai Chi) et particulièrement par votre école. Cependant, il n'y a pas d'information sur votre site Internet concernant votre propre cheminement personel, ce qui me semble essentiel de connaître avant de m'inscrire à vos cours. Ainsi, j'aimerais savoir le nom des personnes qui vous ont permis d'atteindre le niveau élevé de Taïjiquan (Tai Chi) que vous semblez pratiquer. Merci et à bientôt j'espère. Paul
Réponse
Il y a plus de vingt-cinq ans, peu actif en dehors de mes activités professionnelles, je me suis mis à la recherche d'un moyen de garder la forme mais je voulais une activité que j'aimerais bien et qui soit plus que de la mise en forme. J'ai fait le tour de bien des choses puis, ce fut la découverte de l'approche passionnante, riche et concrète du Taïjiquan. J'ai donc commencé une exploration patiente, intense, qui a duré plus de dix mille heures au Québec, en Belgique, en France et aux États-Unis et qui se prolonge encore. Mes professeurs les plus remarquables ont été Wang Yen-Nien (fondateur de l'École Yangjia Michuan, qui enseigne selon la tradition secrète de la famille Yang), Vlady Stevanovitch (fondateur de l'École de la Voie Intérieure, qui a eu comme professeur Guo Chi, un des premiers élèves de Wang Yen-Nien) et Madeleine Solvel (qui a eu la chance de travailler avec les trois qui précèdent.) Il y en a d'autres, la liste complète est affichée dans les locaux de l'école à Outremont. Sandra O'Connor est celle qui m'a le plus touché.

Notez que « l'École de Taïjiquan Gilles Thibault », est complètement autonome et indépendante. Elle n'est subordonnée à aucune autre organisation ou école. Il en est de même pour Gilles Thibault, son directeur, et pour tous les professeurs qui y donnent des cours.

Haut de page


• Pourquoi rejetez-vous l'appellation de « Maître » ?
Question originale
Je trouve inconvenant que vous reveniez si souvent contre l'appellation de « Maître ». La grande majorité de ceux qui se font appeler « Maître » sont d'excellents professeurs et méritent le titre de « Maître » parce qu'ils ont maîtrisé ce qu'ils enseignent. Par vos propos vous les dénigrer injustement. Jacques
Réponse
L'appellation de « Maître » pour un professeur de Taïjiquan (Tai Chi) est toute récente. Jusqu'au premier cours offert au grand public en 1925, aucun professeur ne portait le titre de « Maître ». Puis, en l'espace de quelques années voici qu'arrivent les « Maître » puis les « Grands Maître » et les « Maître Suprêmes ». C'est l'inflation des superlatifs. Mon « Grand Maître » est plus grand que ton « Grand Maître ». Sa barbe est plus longue que la sienne ! Na ! Ça pourrait même être drôle si ça se limitait à la promotion du Taïjiquan. À notre avis, le titre de « Maître » crée des attitudes de soumission, des attitudes d'à-plat-ventrisme, entraîne des abus et facilite les égarements. Voici une belle illustration des différences entre les écoles. Notre école ne participe pas à la parade des « Maîtres » que nous trouvons infantilisant en regard de nos objectifs et incompatible avec l'esprit de notre Taïjiquan (Tai Chi). Chaque école fait ainsi ses propre choix en fonction de ses propres objectifs. C'est important pour chacun de trouver l'école qui lui convient.

Vous trouvez mes propos inconvenants ? Moi je trouve inconvenant la parade des « Maître »s et votre tentative de me faire taire.

« Le dragon se bat en rase campagne. Voici la fin de son pouvoir. » le Yijing

Haut de page


 N'es-tu pas un « Maître » !
Question originale
Le lourd est la racine du léger. L'homme tranquille est le « Maître » de l'agité. Conclusion, lorsque tu dis qu'il n'y a pas de « Maître » à l'école c'est faux, car à chaque fois que tu fais la technique « lourd », tu en es un. Tu es un homme agité... Michel
Réponse
Le lourd est la racine du léger.
La sérénité émerge de l'agitation.
Le traducteur qui parle de « Maître » n'est qu'un ignorant qui en entraîne d'autres dans l'ignorance. Il n'y a pas de maîtrise. Il n'y a qu'émergence. Il n'y a pas l'agitation d'un côté et la sérénité de l'autre. Les deux sont mutuellement nécessaires et complémentaires à leur existence même. Sans le lourd, pas de léger et sans l'agitation, pas de sérénité. Il y a donc du lourd, du léger, de l'agitation, de la sérénité, des élèves et des professeurs... mais il n'y a pas de « Maître », il n'y a pas de maîtrise, il n'y a personne qui maîtrise, il n'y a rien à maîtriser... Celui qui se coiffe du titre de « Maître » chausse les souliers d'un colporteur et les mauvais traducteurs portent ses valises. Les « Maître » sont des mouettes et, « les mouettes naissent des mouchoirs qu'on agite au départ des bateaux », comme le dit si bien Ramon Gomez de la Serna. Quand je fais la technique « lourd », je ne fais qu'expérimenter ce que Jules Barbier et Michel Carré affirment en disant : « Ah ! Qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de nous ».


Haut de page

Taïjiquan (Tai Chi), le Qigong et le Kung-fu

3) Les inscriptions et la tarification

• Combien coûtent vos cours ?    Aline
 Pourquoi ne donnez-vous pas vos tarifs ?   Aline
• 
Si on compare, vos tarifs ne sont-ils pas élevés ?   Charles
• Ce que vous faites m'intéresse. Par où commence-t-on ?   Jeanne


• Combien coûtent vos cours ?
Question originale
Je ne trouve nulle part vos tarifs. Est-ce que vos cours coûtent cher ? Aline
Réponse
Nos services sont multiples et personnalisés et nos prix sont modestes. Vous en aurez beaucoup pour votre argent. Vous trouverez nos tarifs ici.

Haut de page

• Pourquoi ne donnez-vous pas vos tarifs ?
Question originale
J'ai vraiment besoin d'en savoir plus sur vos tarifs. Je ne veux pas perdre mon temps si c'est trop cher pour moi. Je ne veux rien savoir d'autre. Combien cela coûte-il par mois ? Aline
Réponse
Vous voulez budgéter ce que coûtera vos cours, vos pratiques guidées et vos cours privés ? Votre abonnement pour toute une l'année cela pourrait représenter 39$ par mois. Cela pourrait être plus ou moins, selon les options que vous choisirez. Ceci étant dit, j'espère que vous ne magasinez pas vos souliers par téléphone en vous informant seulement des prix ? Dans le domaine du Taïjiquan (Tai Chi), voici la bonne façon de procéder :
1) Déterminez vos besoins.
2) Estimez si notre école semble y répondre. Patrouillez notre site, lisez notre dépliant et contactez-nous.
3) Faites un cours d'introduction pour déterminer si notre Taïjiquan (Tai Chi) vous convient et vous charme.
4) Prenez connaissance de nos activités d'apprentissage, de nos horaires, de nos formules d'abonnement et de nos tarifs. Après votre cours d'essai, nous vous expliquerons vos options et vous le recevrez par écrit.

Nous vous recommandons de procéder avec les quatre étapes précédentes. Autrement, vous risquez de perdre votre temps.

N.B. Vous ne payez pas au mois, mais pour les services que vous utilisez. Vous choisissez les services qui correspondent à vos goûts et à vos besoins. Les activités d'apprentissage et nos formules d'abonnement sont personnalisées. Nos tarifs et nos modalités de paiements peuvent tenir compte de votre capacité financière.

Vous trouverez nos tarifs ici.

Haut de page


• Si on compare, vos tarifs ne sont-ils pas élevés ?
Question originale
Pourquoi je devrais payer 39 $ par mois quand je peux suivre des cours de Taïjiquan (Tai Chi) près de chez moi à 80$ pour trois mois ? Charles
Réponse
D'abord, vous ne payez pas 39$ par mois. Ce n'était qu'un exemple, cela pourrait être moins ou plus selon les services que vous utilisez. Votre professeur est-il vraiment qualifié? Enseigne-t-il le Taïjiquan (Tai Chi) qui vous convient? Apprenez-vous la partie cachée du Taïjiquan (Tai Chi) ou seulement des mouvements lents ? Est-ce qu'on vous apprend comment libérer la respiration, la détente, le Qi (énergie vitale)  ou bien vous dit-on que cela va se faire tout seul ? Si c'est le cas, pourquoi étudier la forme et pas la respiration, la détente et le Qi ? Est-ce que vous apprenez dans un petit groupe? Est-ce que vous pouvez reprendre votre cours si vous le manquez ? Est-ce que vous pouvez avoir des explications personnelles suffisantes ? Vous offre-t-on des cours privés si vous en avez besoins ? Avez-vous accès à 4 séances de pratiques guidées chaque semaine ? 52 semaines par année ? Votre cours a-t-il une suite ? Y aurez-vous accès ? Est-ce que vous apprendrez encore dans un petit groupe ? Combien de niveaux d'apprentissage y a-t-il ? Vous montre-t-on ce qu'il faut chercher et ce qu'il faut éviter dans la pratique à la maison ?
Nos élèves bénéficient de tout cela (et plus encore) à des tarifs ridiculement bas. Qu'avez-vous pour vos 80$ ? 8 leçons ? 12 leçons ? Et quand c'est fini ? Salut la visite ! C'est cher, si vous n'apprenez que des mouvements lents, si vous ignorez la partie cachée du Taïjiquan (Tai Chi), si vous n'avez pas accès à suffisamment d'explications personnalisées, si vous n'avez pas accès à des pratiques guidées, si on ne vous offre pas des niveaux plus avancés et si on vous montre pas comment vous débrouiller tout seul...

Haut de page


• Ce que vous faites m'intéresse. Par où commence-t-on ?
Question originale
J'ai bien aimé votre site. Il est très explicatif. Il y a longtemps que je pense au Taïjiquan (Tai Chi). J'ai maintenant le goût d'aller plus loin. Par où commence-t-on ? Jeanne
Réponse
Appelez-nous pour réserver votre cours d'introduction. Vous venez pour goûter au Taïjiquan (Tai Chi). Pour vérifier s'il vous charme... Lors de votre visite, nous vous expliquerons les différents services, les formules d'abonnement et les tarifs. Nous vous remettrons tout par écrit.

Haut de page

Taïjiquan (Tai Chi), le Qigong et le Kung-fu

4) Notre site

 Pourquoi vos pages ne s'affichent-elles pas correctement ?    Robert
 Pourquoi je n'entends pas la musique ?   Charlotte
 
Comment fermer la musique ?   Josée
 
J'aime votre site. Comment dois-je faire le mien ?   JM
 
Parlons de la Grande Muraille de Chine !   Jo


 Pourquoi vos pages ne s'affichent-elles pas correctement ?
Question originale
Mes amis me disent que les images changent dans vos pages et je ne vois rien de cela. Pourquoi ? Robert
Réponse
Nos pages ont été vérifiées avec Explorer 6, Netscape 6 et Netscape 4. Pour tout voir et pour entendre la musique, il faut activer Java et Javascript. Pour entendre la musique, il faut avoir un Plugin du genre QuickTime ou WinAmp. Pour ouvrir ou fermer la musique, il faut activer l'option Cookies. Merci de nous signaler les problèmes que vous rencontrez sur notre site.

Haut de page

 Pourquoi je n'entends pas la musique ?
Question originale
Je n'entends pas la musique. Charlotte
Réponse
Vérifiez si vous entendez la musique sur d'autres sites. Si non, vérifiez le bouton de vos hauts-parleurs et le fil de vos hauts-parleurs et redémarrez votre ordinateur. Réglez votre navigateur pour accepter Java et Javascript.
Quand vous entrez sur nos pages la première fois, vous devriez entendre la musique. Quand vous changez de page, vous devriez entendre la musique. Si vous appuyez sur le bouton musical en haut à droite de nos pages, vous ne l'entendrez plus, toutes nos pages seront devenues silencieuses. Si vous appuyez à nouveau, toutes nos pages seront devenues musicales.

Haut de page

 Comment fermer la musique ?
Question originale
J'ai beau appuyer sur le bouton musical en haut de vos pages, je n'arrive pas à fermer la musique ? Josée
Réponse
Réglez votre navigateur pour accepter les Cookies et appuyez sur le bouton musical en haut à droite de nos pages. Vous pouvez ensuite régler votre navigateur pour refuser les Cookies si vous le désirez. Ou bien, fermez vos hauts-parleurs.

Haut de page


 J'aime votre site. Comment dois-je faire le mien ?
Question originale
J'ai découvert votre site par hasard et j'ai été enthousiasmé... Votre site est tel que j'aimerais le mien... Depuis quelques temps, j'ai envie de faire un site pour faire connaître mon activité créatrice de joie de vivre, moins pour le prosélytisme que comme un rayonnement naturel, comme un coq, qui plein de lumière et de chi, savoure son accord avec le « soi » la présence, l'être, la plénitude, et délie le monde, le libère, le désensorcelle en le réenchantant! Hors, votre site est magnifiquement organisé, on y trouve méthode, organisation, intelligence, esprit, curiosité, fraternité, tranquillité et de la simplicité aux bonnes places ! Bravo, on sent la concertation de l'équipe et on sent que c'est une équipe qui a une bonne synergie ! Voilà, je voudrais tout ça, et en plus une plastique plus personelle qui fasse valoir la nuit vibrillante, la conscience pure, le silence plein du TAO. Que dois-je commencer à faire? J'ai pensé qu'il fallait d'abord faire un plan, qu'en pensez-vous ? JM
Réponse
Vos commentaires sur le site de l'école font bien plaisir, je vous en remercie.
D’après moi, la meilleure façon de faire un site est de ne pas le faire. Non ! Il s’agit de lui permettre de se faire. Il a déjà cogné à votre porte puisque que vous en parlez. Sa réalisation va maintenant dépendre de vos talents ou des talents que vous pourrez développer et des talents de ceux qui pourront vous aider.

1) Il faut avoir un contenu, un look et utiliser la technologie correctement. Il s'agit de la convergence de trois Arts : l'Art de la communication pour les titres, les textes, les images, l'Art de l'infographie pour bien présenter et équilibrer tout cela et l'Art de la programmation pour utiliser au maximum le potentiel de la technologie disponible. Donc, premièrement identifiez vos capacités et commencez à chercher autour de vous ceux ou celles qui pourront compléter ce que vous ne pouvez faire dans le respect de ce que vous êtes.

2) Très bonne idée de faire un plan. Rapidement. Ne pas trop fignoler les détails. Puis, laissez le plan de côté. Laissez-le dormir. Il faut l'oublier. C'est lui qui se rappellera à vous et vous demandera d'ajouter, d'enlever, de modifier ou de tout recommencer.

3) Ramassez le matériel. Couchez par écrit les titres, les textes que vous voulez y voir figurer. Ramassez les photos, les images, les dessins, les musiques. Identifiez le plus important. S'il manque des photos, faites ce qu'il faut pour vous en procurer. Ne cherchez pas trop à mettre de l'ordre dans tout cela. Laissez dormir votre matériel.

4) Faites trois listes de ce que vous voulez : contenu, look, techniques. Patrouillez d'autres sites et enrichissez vos listes au gré de vos rencontres. Laissez dormir vos listes.

5) Ne travaillez pas à vouloir un résultat. Amusez-vous à ramasser puis allez marcher, faites du Taïjiquan et admirez les couchers de soleil. Mangez, buvez et faites l'amour. Oubliez votre site.

6) Si vous laissez dormir votre matériel et vos listes, si vous ne vous creusez pas la tête pour faire quelque chose avec tout cela, ceux-ci vont revenir vous parler pour vous proposer un plan ou des modifications à votre plan original. C'est là le plus important. Le site ce n'est pas vous, ni ceux et celles qui vont vous aider qui vont le faire. Il va se faire tout seul.

7) Quand ce sera possible, faire un site très petit, très minimal. C’est plus facile de critiquer, de modifier et de corriger que de créer. Vos questions et vos commentaires sont toujours les bienvenus.

Haut de page


 Parlons de la Grande Muraille de Chine !
Question originale
Quelles sont les deux constructions que l'on peut voir de la lune à l'oeil nu ? Jo
Réponse
Aucune. Les astronautes nous le confirment. L'astronaute Alan Bean dit : « La seule chose que vous pouvez voir depuis la lune, c'est une magnifique sphère, blanche la plupart du temps (des nuages), un peu de bleu (des océans), quelques taches jaunes (des déserts), et de temps à autre du vert provenant de la végétation. À cette échelle, aucun objet créé par les êtres humains n'est visible. En réalité, dès que l'on quitte l'orbite terrestre et à une distance de quelques milliers de milles, aucun objet humain n'est visible. » Cité dans Malcolm Yapp, More Misinformation,Greenhaven Press, Inc., 1980.

Haut de page

Taïjiquan (Tai Chi), le Qigong et le Kung-fu

© Gilles Thibault 2002 - 2012
Ce site est diffusé sous un contrat Creative Commons. Vous pouvez reproduire tout ce qui se trouve sur ce site, mais à la condition d'indiquer clairement une référence à : http://t-j-q.com/
Creative Commons License

Mesurez votre audience, rien sur le Taïjiquan (Tai Chi), Qigong et Kung-fu

Taïjiquan (Tai Chi), le Qigong et le Kung-fu
Taïjiquan (Tai Chi), le Qigong et le Kung-fu